Congo Positif salue la proposition de la création d’un « Compte Elections 2023 »

0
74
Le président national du Congo Positif, Nkishi Kazadi

L’ouverture de la session de  septembre en RDC marquée par des surprises et des annonces. Le président du sénat, Alexis Tambwe Muamba avait fait une proposition qui pourrait faire l’objet des débats au cours de cette session. Il s’agit d’activer un compte anticipé « Elections 2023″.

Le président national du Congo Positif, Nkishi Kazadi salue cette démarche capable de remédier aux difficultés d’un passé récent. Allusion au gouvernement Matata Pongo dans l’impossibilité d’organiser les élections de 2016. De report en report, les élections se sont tenues 2 ans plus tard.

« En 2016, les élections n’ont pas eu lieu et comme conséquence, il y a eu glissement. Parmi les causes qui ont fait que les élections ne soient pas organisées en 2016, le gouvernement nous avait dit qu’il n’avait pas d’argent », rappelle Dieudonné Nkishi Karadi. « Si nous mettons en place une taxe électorale à partir d’une caisse nationale des élections, le problème d’argent ne se posera plus », rétorque-t-il.

Seul couac, comment mobiliser toutes ces cotisations ? Dieudonné Nkishi précise qu’une taxe sera prélevée sur les institutions publiques, car selon lui, les caisses de l’Etat ne sont pas vides au vu de certains détournements constatés en RDC.

« Vous avez constaté les rapports publiés un peu partout. C’est de millions et de millions qui sont volés, ça veut dire que l’argent existe », insiste le président national du Congo positif. Nous demandons que la taxe soit prélevée sur les entreprises publiques, les établissements publics.  La portion manquante sera supplée par la caution que nous avons toujours payé pour les candidats députés provinciaux et nationaux ainsi que les candidats présidents de la république », a-t-il renchérit.

 

Christiany TSHILANDA (à Kananga)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici