Covid 19-RDC : Des directives spécifiques pour la levée intégrale du confinement dans les sites miniers

0
150

Pour la levée intégrale du confinement des travailleurs retenus sur les sites  d’exploitation, le gouvernement de la RDCongo, à travers le ministère de l’emploi, Travail et Prévoyance sociale, met en place des directives Spécifiques.

Deux provinces concernées essentiellement  par ces directives: Le Lualaba et le Haut-Katanga.

Délai de Déconfinement

Il est accordé à toutes les entreprises minières ayant confiné les travailleurs sur les sites d’exploitation un délai d’un mois pour revenir au fonctionnement normal.

Pendant cette période, les travailleurs concernés, devront se doter des kits de lavage des mains, des Thermoflashs, des produits désinfectant,  des masques afin d’assurer la prévention contre le Covid-19 et faire respecter les mesures sanitaires.

Le délai requis pour la province de Lualaba, court du 2 juillet courant, jour de l’adhésion des entreprises susvisées à la décision du gouvernement de la RDCongo.

Quant à la province du Haut-Katanga, ce délai court  du 06 juillet courant.

Un moratoire de deux mois est accordé aux entreprises ayant sollicité un traitement particulier, tenant compte de leur taille et volume des opérations.

Ce moratoire permettra à ces entreprises de reprendre les activités normalement.

En outre, il est demandé à toutes les entreprises de libérer tous les travailleurs ayant totalisé à la date du 02 juillet 2020, plus d’un mois de confinement sur le site d’exploitation minière.

 Des mesures d’accompagnement

Pendant toute la durée de ce moratoire, les employeurs sont soumis à plusieurs obligations.

Il s’agit notamment; d’assurer les soins de santé des travailleurs et de leurs familles, mettre à la disposition des travailleurs confinés, un logement décent.

Les employeurs doivent également veiller à offrir une alimentation saine et équilibrée aux travailleurs. Ils doivent aussi aménager un horaire de travail respectant les textes réglementaires.

Pour s’assurer de la meilleure exécution des directives des autorités sanitaires en matière de prévention contre le COVID-19, il est recommandé aux employeurs de s’appuyer sur les orientations du comité de riposte contre la pandémie à coronavirus et sur le comité d’hygiène, Santé et Embellissement des lieux de travail.

Ainsi, les inspecteurs du travail sont tenus de collaborer étroitement avec les gouvernements provinciaux concernés pour veiller au  strict respect de ces mesures.

Ces derniers sont tenus d’organiser des visites régulières sur le lieu de travail des mineurs.

 

Foudre Otshudi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici