Effondrement du pont de la rivière Kasaï , traversées difficiles (société civile)

0
253

Les organisations de la société civile du Kasaï s’inquiètent des conditions de traversée sur la rivière Kasaï depuis que le pont jeté sur cette cour d’eau s’est effondré.

En croire, Edi Bonge secrétaire exécutif du cadre des concertations de la société civile du Tshikapa, les habitants de la Ville qui se déplacent d’une rive à une autre sont obligés d’utiliser les pirogues, ce qui, selon lui pose de problème de sécurité.

« La traversée est tellement difficile, il y a beaucoup des contraintes pour ceux qui traversent, on demande 500f par course », déplore Edi Bonge, avant d’ajouter; « la situation est devenue difficile pour les écoliers et étudiants qui n’ont pas d’argent ».

A partir de Kinshasa, le gouverneur du Kasaï fait savoir que son gouvernement avait déjà pris des dispositions pour permettre une traversée sécurisée de personnes.

Dieudonné Pieme signale que deux embarcations sont louées pour assurer le transport des personnes.

Christiany TSHILANDA (à Kananga)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here