Ex-Bandundu : Plus de 200 paysans réfléchissent pour être plus performants

0
50
la plateforme des paysans du Kwilu, Kwango et Maï-Ndombe en goupe de travail

Depuis ce mercredi 16 septembre 2020, plus de 200 paysans issus de trois nouvelles provinces de l’ex-Bandundu réfléchissent ensemble sur leur avenir.

Ces paysans peaufinent des stratégies pour devant leur permettre de devenir des producteurs agricoles professionnels afin de générer des ressources considérables.

Ces différents paysans travaillent déjà dans un atelier organisé par la Faitière des organisations paysannes du Kwilu, Kwango et Maï-Ndombe (FOPAKKM). C’est une des plateformes de plus de 200 organisations paysannes de l’ex-Bandundu dans le sud-ouest de la République démocratique du Congo (RDC).

Ces assises se déroulent dans la grande salle de l’Institut facultaire de Kikwit dans la commune de Nzinda ville de Kikwit. Elles vont s’achever à la fin de la semaine.

«Nous assistons à un paradoxe au niveau de l’agriculture en RDC. On parle de plus de 80 millions des terres arables ; de plusieurs mains d’œuvres, mais on est en face de plusieurs problèmes: plus de cinq millions d’enfants souffrent de malnutrition ; on connait à ce jour  le problème criant d’insécurité alimentaire », a déclaré Rachelle Deplaen, déléguée de l’Alliance AgriCongo.

Cette dernière est une des plateformes de 17 ONGs belges, pour susciter des réflexions. Plusieurs exposés sont sur les rails, des groupes de travail sont constitués.

Des travaux en plénières. Les participants donnent des recommandations : respecter des pratiques agro écologiques ; Mettre en pratique des tableaux d’exploitation ; choisir des filières porteuses etc.

«Cet atelier ouvert mercredi dans un contexte  particulier, c’est-à-dire celui de Covid-19, devait se dérouler au mois de mai dernier. Mais la crise sanitaire a tout bouleversé», a expliqué Blaise
Nzwanga, président du Conseil de l’Administration de la FOPAKKM.

Badylon KAWANDA BAKIMAN (à Kikwit)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici