Kasaï-Central: la population de Katoka boude l’entreprise chinoise CREC 7

0
195
Construction d'un canal sur l'avenue de la révolution à Katoka 2, au Kasaï-Central

Le début des travaux du projet Tshilejelu de la Présidence qui consiste à asphalter 35 km de la voirie urbaine de Kananga, intervient à presque 2 mois depuis son lancement par l’ancien ministre des ITPR.

Un tracteur de la firme CREC7 immobilisé sur terrain 

Le contrat de son exécution a été conclu entre la firme chinoise CREC 7 et l’office des Voiries et Drainage (OVD) pour une durée de 36 mois. Cependant, plusieurs structures avaient, lors du lancement de ce projet, contester l’exécution des travaux par CREC 7 qu’elles considèrent de mauvaise foi par référence à l’arrêt définitif observé des travaux sur la route Kananga- Kalamba Mbuji.

Il y a 2 semaines que ces travaux ont débuté à Katoka 2 juste derrière la Paroisse catholique St Jean de la croix. Mais, cette opération a été mal accueillie par les jeunes du coin qui menaçaient le personnel de l’entreprise CREC 7. Un dispositif sécuritaire de la police est permanente au niveau de ce chantier depuis le boycott enregistré lors du démarrage des travaux.

Christophe Mabanga Mutikas ( à Kananga)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here