Kasaï Central: les voix se lèvent contre la présentation du projet de Budget 2021 par le gouverneur Kabuya

0
245
Une vue d'une session de l'assemblée provinciale du Kasaï-central

Mercredi 30 septembre a marqué l’ouverture de  la session ordinaire de septembre 2020, essentiellement budgétaire dans toutes les assemblées provinciales de la République Démocratique du Congo. A Kananga, dans la province du Kasaï Central, cette question divise les membres au sein de cet organe délibérant.

Dans son discours d’ouverture, Patrice Aime Sesanga, président de l’Assemblée provinciale se dit favorable à un examen du budget après sa défense par l’actuel exécutif provincial.

Mais son point de vue ne fait pas l’unanimité parmi les députés provinciaux. Se confiant à journaldesnations.net ce samedi 3 octobre, Rombo Kalombo, l’élu de Demba a un avis contraire. Il soutient notamment qu’un gouvernement déchu ne peut pas défendre un projet de budget auprès de la même assemblée qui lui a retiré sa confiance.

« A ce jour, demander à quelqu’un qui expédie les affaires courantes de déposer un budget à l’Assemblée, je ne suis pas d’accord », déclare Rombo Kalombo . « Il ne fait que l’administration, il n’est pas là par la volonté de l’Assemblée parce qu’elle l’a vomit il y a longtemps avec motion de censure », rétorque-t-il.

Pour ce député, les instances judiciaires saisies en juin dernier pour trancher sur la validité de la motion de censure contre le gouvernement Kabuya devraient rapidement  se prononcer.

A son avis, cela  permettra à la province de  disposer d’un gouvernement qui peut de nouveau poser des actes comme la présentation d’un budget.

 

Christiany TSHILANDA (Correspondant à Kananga)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici