Sud-Kivu: Les enseignants du Synecat lancent un ultimatum de 72 heures à l’état congolais

0
379

ÔLe comité provincial du Syndicat national des enseignants des écoles catholiques au Sud-Kivu ( synecat) vient de donner un ultimatum de 72 heures à l’état congolais pour décanter la situation socio-professionnel que traversent actuellement les enseignants de la province du Sud-Kivu.

Cette décision a été prise mardi 2 mars 2021 au cours d’une reunion d’urgence avec les membres du comité restreint qui regrettent amèrement le silence des autorités politico-administratives sur la question de paiements des enseignants du Sud-Kivu. Ces derniers n’ont pas jusque là touché leur salaire de février.

Ces enseignants soulignent que c’est la première fois depuis 15 ans que des tels cas se produisent. Ils trouvent cette situation admissible étant donné qu’ils sont en pleine période de la gratuité de nl’enseignement tel que prônée par le chef de l’Etat Antoinne Felix Tshisekedi.

Le comité provincial du synecat invite les autorités du pays à pouvoir respecter ce delai. Dans le cas contraire, une série d’actions sera mise en place et cela pourra conduire à une perturbation du nouveau calendrier scolaire qui vient à peine d’être réaménagé.

En outre, ce comité demande aux enseignants de rester à l’écoute en attendant le mot d’ordre du synecat afin de mener à bout leurs revendications jusqu’à contraindre le gouvernement congolais à agir.

Justine HULIKI ( correspondante au Sud-Kivu)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here