Kasaï-Central: Lisanga Bonganga, le semeur des troubles à l’Assemblée provinciale

    0
    365


    Alors en pleine session extraordinaire, les députés provinciaux de Kasaï-Central ont été obligés par le ministre d’État Jean-Pierre Lisanga Bonganga d’effectuer une mission officielle à Washington aux États-Unis, sans adresser une lettre au préalable à leur bureau.

    Ça sent les troubles, désordres et menaces de la part de ce ministre membre de l’Opposition à l’endroit de cette grande institution de ce coin du pays.

    Comment un ministre d’État, du gouvernement central peut faire deplacer les élus provinciaux en pleine session extraordinaire sans autorisation de leur bureau? En plus, accompagnés des inconnus à charge du trésor public? quelle médiocrité pour un membre du Rassop et surtout signataire des accords pour la bonne gouvernance?

    De l’avis d’un analyste politique qui a requis l’anonymat, Lisanga a fait preuve de manque d’éthique, cet acte lui fait passer pour un semeur des troubles et ennemi de la paix de cette province venant fraîchement de subir des massacres.

    En principe, il fallait, avance l’analyste, commencer par écrire au bureau, quelques jours avant. Et, c’est au bureau de lui donner l’avis favorable si les députés sont libres pour le déplacement ou pas. N’est-ce pas une vraie menace et provocation à l’endroit des kasaïens qui attendent revenir complètement la paix dans leur chère province?

    Ces questions restent pendantes. L’opinion attend avec impatience la réaction musclée de la part du Premier ministre ministre Bruno Tshibala pour remédier à cette violation.

    Ci-dessous l’ordre de mission signé Lisanga Bonganga:

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here