Kolwezi : les acteurs sociaux formés sur la lutte contre les VBG au Lualaba 

0
81

Le Commissariat Général du gouvernement en charge des Affaires Humanitaires et Sociales, Genre et famille a ouvert mardi 25 mai 2021, un atelier sur la problématique des violences basées sur le genre (VBG), y compris les violences sexuelles dans le contexte de la province du Lualaba.

La salle polyvalente du complexe Hewa Bora a servi de cadre à cet atelier de formation qui a duré deux jours.

Le Commissaire Général du gouvernement en charge du sport et loisir, Paulin Kalau, représentant le Commissaire Général du gouvernement en charge du Genre empêché, a précisé que cette rencontre était organisée en marge des activités commémoratives de la journée internationale des droits des femmes, édition 2021 et aussi en marge de la journée internationale pour l’élimination de toutes formes des violences à l’égard de la femme et de la jeune fille.

Ont pris part à ces assises tous les acteurs contribuant dans les secteurs humanitaires notamment la société civile, les ONG de droits humains, les forces de l’ordre et les confessions religieuses.

Cet atelier a offert aux acteurs clés impliqués dans la lutte contre ce fléau des outils pour construire une compréhension commune sur la problématique et la stratégie de lutte contre les VBG. Ils ont également analyser les enjeux, les défis et les opportunités y relatifs.

Parmi les points débattus au cours de ces assises, il y a notamment la problématique des violences basées sur le genre dans le Lualaba, le fondement juridique et réglementaire de la lutte contre le VGB en RDC. Les participants se sont aussi imprégnés sur la réglementation et les procédures dans la prise en charge juridique et judiciaire des cas des violences sexuelles. Ces assises ont planché encore sur la jurisprudence en matière des violences sexuelles en droit congolais et en droit international et enfin, ils ont parlé de la stratégie nationale révisée de lutte contre le VBG.

Robert KALALA ( à Lomami)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here