L’Acofepe donne une seconde formation aux femmes journalistes et rédactrices en chef en gestion éditoriale et journalisme web à Bukavu

0
68

Il se tient depuis ce lundi 22 février au Centre d’accueil protestant (CAP), Nguba à Bukavu, une session de formation des femmes journalistes et rédactrices en chef. Cette session est organisée par l’Association congolaise des femmes de la presse écrite (Acofepe).

Au total, vingt femmes journalistes y prennent part. Ladite formation se focalise sur :  » la gestion éditoriale et le journalisme web sous l’approche genre ».

Dans son mot de circonstance, Grâce Ngyke, presidente de l’Acofepe a exprimé toute sa gratitude aux participantes de cet atelier de formation. Elle a souligné que l’organisation de deuxieme atelier dans la province du Sud-Kivu devra in fine renforcer le leadership féminin dans les rédactions de la presse tant écrite qu’électronique, en renforçant les compétences des femmes pour qu’elles arrivent à y occuper demain des postes des responsabilités.

Christiane EKAMBO, experte Acofepe au cours de la formation sur la gestion éditoriale et le journalisme web à Bukavu

Cette activité qui se clôture le mardi 23 février bénéficie de l’appui financier de l’Agence suédoise de coopération internationale au développement, et de l’USAID, que de l’assistance technique
d’Internews.

La formation initiée par Acofepe vise un double objectif: préparer les participantes à la fonction de
Rédacteur en chef avec une perspective Genre, et améliorer leurs compétences dans l’utilisation du Web comme nouveau support d’informations.

Au cours de cette première journée, Christiane Munoki Ekambo, experte Acofepe et responsable du site d’informations journaldesnations.net qui anime cette session a souligné l’importance pour les femmes journalistes d’être au diapason des multimédias à travers le journalisme web.

Il sied de rappeler que l’Association congolaise des femmes de la presse avait organisé une précédente formation du genre avec d’autres participantes en octobre 2020.

Après cette session de formation, l’Acofepe enchaînera avec une activité foraine de plaidoyer sur le leadership féminin du 24 au 25 février, toujours à Bukavu, au Sud-Kivu.

Christelle LABU

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here