L’Iran désormais membre de la Commission de la Condition de la Femme de l’ONU

0
146

Lors de la session du Conseil Économique et social des Nations-Unies tenue le mardi 20 avril dernier, 12 membres ont rejoint la commission de la condition de la Femme dont l’Iran pour un mandat de 4 ans.

Cette nouvelle a été accueillie froidement au niveau du pays, car l’Iran est un pays où les conditions de la Femme sont méprisés.
Les droits de la femme sont encore discriminés et bafoués en Iran où on accorde aucune importance à la Femme.

Ce qui explique l’indignation des hommes face à ce choix. Du côté des femmes, c’est la liesse populaire. La Commission de la condition de la femme des Nations Unies (CSW) est organe intergouvernemental dédié exclusivement à la promotion de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes.

Au total 12 nouveaux membres ont été élus pour rejoindre le CSW en 2022 et pour un mandat de quatre ans. Sept membres ont été désignés par acclamation: le Cap-Vert, l’Égypte, la Mauritanie et la Tunisie (dans la catégorie États africains); le Costa Rica, le Panama et Trinité-et-Tobago (pour les États d’Amérique latine et des Caraïbes).

Pour les États d’Asie-Pacifique, un vote secret fut toutefois nécessaire, à la suite duquel la Chine, l’Iran, le Japon, le Liban et le Pakistan ont été également élus.

Christelle LABU

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here