RDC: un cas d’Ebola à Goma, le Ministère de la Santé et le Gouv’ rassurent la population

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail

Dimanche 14 juillet, un cas confirmé de la maladie à virus Ebola a été détecté à Goma, chef-lieu du Nord-Kivu.

Selon le Ministère congolais de la Santé publique, il s’agit d’un pasteur originaire du Sud-Kivu. Il est arrivé à Goma ce même dimanche en provenance de Butembo, l’une des zones touchées par la fièvre hémorragique d’Ebola au pays.

Dans ces colonnes, le Ministère de la santé révèle que cet homme de Dieu prêchait dans une église où il imposait régulièrement les mains aux chrétiens, y compris les malades.

«Ses premiers symptômes sont apparus le 9 juillet alors qu’il était toujours à Butembo. Il a été suivi par un infirmier à domicile jusqu’à son départ en bus pour Goma le 12 juillet», a-t-on lu dans leur communiqué.

À Goma le dimanche matin, ce patient confirmé s’est rendu dans un centre de santé dans le quartier Humbi pour continuer son traitement.

Au ministère de la santé d’écrire : «Les infirmiers et médecins du centre de santé ayant reconnu les symptômes d’Ebola ont immédiatement alerté les équipes de riposte à Goma qui l’ont transféré au Centre de Traitement Ebola. Vers 15h, le résultat du test laboratoire a confirmé qu’il était positif à Ebola».

À cet effet, le Ministère de la Santé appelle les habitants de Goma au strict respect des mesures d’hygiène afin de se mettre à l’abri de l’épidémie, qui a, au stade actuel, atteint la barre de 1571 décès des cas confirmés.

«Il est important que la population garde son calme. En raison de la rapidité avec laquelle le patient a été identifié et isolé, ainsi que l’identification de tous les passagers du bus en provenance de Butembo, le risque de propagation dans le reste de la ville de Goma reste faible», rassure les autorités sanitaires.

Depuis novembre 2018, le ministère de la Santé et l’OMS ont mis en place un système de préparation et de planification de riposte contre Ebola dans la ville de Goma en raison du flux important de voyageurs venant des zones touchées par l’épidémie. «La détection rapide du patient par les équipes médicales du centre de santé de Goma prouve l’efficacité des activités de préparation de la ville pour faire face à l’importation d’éventuels malades d’Ebola», s’est rejoui le Ministère de la santé.

Pour sa part, le Gouverneur du Nord-Kivu a, dans un communiqué officiel, rapporté le transfert de ce cas confirmé d’Ebola ce lundi 15 juillet à Butembo pour des soins. Par la même occasion Carly Nzanzu Kasivita rassure aux provinces limitrophes et les pays voisins que des mesures idoines sont déjà entreprises pour renforcer la surveillance aux points d’entrée et de contrôle sanitaire.

Notons que le chauffeur du bus ainsi que les 18 autres passagers ont été identifiés et leur vaccination commencera dès ce lundi 15 juillet 2019, selon les sources officielles.

Djiress BALOKI

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

filer vers le haut
Discuter avec la redaction
Send via WhatsApp