José Aranaz annonce 441 cas des violations des droits en RD-Congo

0
32

José aranaz, directeur du bureau conjoint des nations unies aux droits de l’homme annonce 441 cas des violations des droits humains en Rdcongo pour le mois d’août. Une hausse importante par rapport au mois dernier. Les agents étatiques étaient responsables de la majorité pour 64% des cas. Aranaz souligne aussi l’augmentation du nombre des civils tués par des groupes armés. Le bureau conjoint des nations unies aux droits de l’homme encourage le gouvernement RD-congolais pour la lutte contre l’impunité pour la condamnation de 12 militaires et 5 agents de la police nationale.

Christiane MUNOKI EKAMBO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici