Kasaï-central: Hôpitaux sans médecins, tous en sit-in au Gouvernorat après le décès du Dr Valery Tolenga

0
176
Les membres du Conseil Provincial de l'Ordre des Médecins, (COPROM) et le Syndicat National des Médecins (SYNAMED) en sit-in au gouvernorat du Kasaï-Central

C’est depuis lundi 07 juin que les hôpitaux et autres structures sanitaires sont dépourvus des médecins.

Ces derniers en tenue médicale ont observé une grève générale accompagnée de quelques manifestations pour protester contre le meurtre de l’un de leur, le regretté Valérie Tolenga tué par des inconnus.

Ils ont observé un sit in toute la journée du lundi devant le Gouvernorat du Kasaï-central où ils ont été reçu par le Gouverneur ai Tharcisse Kabatusuila.

Les blouses blanches ont interrompu leurs prestations aux hôpitaux suite au message lancé par le Conseil Provincial de l’Ordre des Médecins, (COPROM) et le Syndicat National des Médecins (SYNAMED), message consécutif au meurtre de Dr Valery Tolenga. Cet arrêt des travaux entre dans le cadre de la solidarité qui caractérise ces deux corporations des Médecins.

Parmi leurs revendications, ces professionnels de santé insistent sur le décaissement des frais funéraires en vue de l’organisation des obsèques dignes. Ils réclament aussi un procès équitable afin de punir sévèrement les meurtriers de leur confrère.

Ce mouvement de grève s’est poursui également ce mardi 8 juin. « Toutes les urgences sanitaires annoncées dans un hôpital où centre de santé seront prises en compte par le comité du COPROM qui désignera un médecin autre que celui qui y preste habituellement », a déclaré un médecin femme, sous anonymat.

Par Christophe Mabanga Mutikas depuis Kananga.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here