Le député Claudel Lubaya appelle le gouvernement à garantir la sécurité du Dr Mukwege

0
1654

Face aux multiples menaces dont fait objet le docteur Dénis Mukwege, le député national, Claudel Lubaya appelle le gouvernement congolais à garantir sa sécurité et son intégrité physique.

 » J’appelle le gouvernement à prendre toutes les dispositions nécessaires pour garantir la sécurité et l’intégrité physique du docteur Denis Mukwege, victime de menaces de la part des officiels étrangers. La protection des citoyens est un devoir constitutionnel de l’état » alerte Claudel Lubaya, élu de Kananga.

Il faut le dire, dans un communiqué de presse publié mercredi 19 août 2020, 14  organisations de droit de l’homme dénoncent les graves menaces qui ciblent actuellement le Docteur Denis Mukwege , Prix Nobel de la paix 2018. Il est traqué pour son engagement contre l’impunité des violations des droits humains en République démocratique du Congo (RD Congo).

Selon les 14 organisations signataires de ce communiqué de presse, les menaces contre le réparateur des femmes, Dénis Mukwege, surviennent quelques jours après un tweet du 26 juillet dernier, dans lequel le Dr. Mukwege condamne les récentes tueries des populations civiles dans la Province du Sud-Kivu:

« Ce sont les mêmes qui continuent à tuer en RDC. Les assassinats macabres de Kipupu sont dans la ligne droite des massacres qui frappent la RDC depuis 1996 », dénonce –t-il dans son tweet.

Et de poursuivre : « Tant que l’impunité perdurera et que les recommandations du rapport Mapping des Nations-Unies seront ignorées, les massacres des Congolais continueront.  » Depuis la diffusion de son message d’appel à la paix du 30 juillet 2020, le Dr Denis Mukwege et les membres de sa famille font l’objet de correspondances haineuses, d’intimidations et de menaces de mort de la part d’inconnus.

Ils  l’accusent d’avoir un parti pris contre une communauté à l’Est de la RDCongo. Les organisations signataires condamnent fermement les récentes menaces à l’encontre du Dr Mukwege et qualifient ces actes d’entorses aux droits de l’homme et à la lutte contre l’impunité des crimes graves commis en RDCongo. »

 

Foudre OTSHUDI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here