Les cheveux et carnet saisis sur Vincent Manga appartiendraient à l’un des experts de l’ONU tué (ministère public)

0
1346

Au cours de l’audience de ce jeudi 29 octobre 2020, le ministère public s’est intéressé une nouvelle fois aux effets retrouvés sur Vincent Manga lors de s’arrestation en mars 2018.

Les cheveux et un carnet font parti des objets trouvés sur le prévenu. Dans ce carnet, il y avait des écrits, un nom et l’adresse du propriétaire. « Le carnet et le cheveux appartiennent à la même personne » fait savoir le ministère public.

Le général Muwawu, laisse entendre que ces deux objets appartiendraient vraisemblablement à l’un de deux experts de l’ONU tué le 12 mars 2017 à moyo-musuike au Kasaï Central.

Il a demandé alors à Vincent Manga de dire à la cour au près de qui il a obtenu ces objets.

Au sujet des cheveux, le prévenu reprend le récit relaté lors de deux précédentes audiences. Au cours de ces audiences, il affirmé que, c’est Jean Bosco Mukanda qui les lui avait remis en présence de Trésor Mputu au mois de mai 2017.

En ce qui concerne le carnet retrouvé sur lui, Vincent Manga soutient l’avoir acheté auprès de Kabongo Gérard, qu’il présenta lui même comme étant un des leaders de la milice de moyo-musuike où les experts ont été tué.

Selon lui, dans ce carnet était mentionné les formules pour l’élaboration de fétiches.

Christiany TSHILANDA (à Kananga)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here