Nord-Kivu : 5 rebelles ADF tués lors des affrontements avec l’armée congolaise à Beni

0
397

C’est un bilan de 5 rebelles ougandais des forces démocratiques alliées (ADF) tués par les forces armées de la RDC lors des intenses combats dans la région de Beni (Nord-Kivu). « Ces affrontements entre les deux parties ont été signalés la journée de lundi 28 décembre dans l’agglomération de Loselose dans le territoire de Beni », fait savoir le porte-parole de l’armée loyaliste dans la zone, le lieutenant Antony Mwalushayi.

« Du côté ennemi, nous avons récupéré 5 corps que nous avons vu. Du moins nous imaginons qu’il y aurait encore des pertes du côté ennemi parce que vous avez entendu des détonements. C’est la force aérienne qui est venue en appui », indique-t-il ce mardi à la presse. Dans le rang des soldats congolais, un mort, et des blessés sont à déplorer. Ces derniers ont été victimes des tirs des rebelles, raconte le porte-parole de l’armée. « Le militaire tué a un grade de capitaine, et les 6 soldats blessés poursuivent des soins médicaux ».

Il y a peu, les ADF, responsables présumés des tueries des civils dans la région de Beni, ont intensifié leurs atrocités dans le secteur de Ruwenzori, toujours dans le territoire de Beni. Une situation qui motive les forces armées de la RDC à ne pas baisser les bras, rassure le lieutenant Anthony Mwalushayi. « Ça nous interpelle nous l’armée. Ça doit aussi interpeller la population. Nous appelons la population à ne pas se déplacer lorsque l’ennemi attaque mais d’être derrière les FARDC pour les encourager. Un jour la situation va changer », lance-t-il.

Aussi, il demande aux acteurs politiques de la région de Beni à ne pas instrumentaliser des jeunes, qui, depuis un certain temps s’attaquent aux forces de sécurité, qu’ils accusent de soutenir les auteurs des massacres, les présumés ADF.

Djiress BALOKI (Correspondant au Nord-Kivu)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here