Nord-Kivu : 8 militants de la Lucha en liberté après un mois de détention à Beni

0
375

Le verdict est tombé. Kasereka Muhetse Ezee, Mbusa Kikene Eli, Consolé Mukirania, Muhindo Aziz, Kakule Mutsuva Clovis, Mumbere Sikuli, Nzila Patrick et Lwanzo Kasereka, tous militants de la Lutte pour le changement (Lucha) ont été acquittés ce mercredi 20 janvier par le tribunal de garnison de Beni siègeant en audience foraine dans la ville de Beni.

Cette mise en liberté intervient après près d’un mois de détention. Ils étaient poursuivis par le Ministère public pour : « Sabotage et violence de la sentinelle ».

Des infractions commises lors de leur manifestation du 19 décembre dernier contre le renouvellement du mandat des casques bleus de la Mission d’organisation des Nations-Unies en RDC (Monusco), aussi contre la persistance de l’insécurité dans la région de Beni où des ADF, combattants de la rébellion ougandaise qui ont tué des civils depuis plusieurs années.

Lors de l’audience du jour, le tribunal a rejeté tous les griefs pour « insuffisance des charges et des éléments » en rapport avec les faits reprochés à ces jeunes, se réjouit Stewart Kalyamughuma, militant de la Lucha section-Beni.

« C’est une satisfaction pour l’acquittement de nos camarades, mais aussi la confirmation du caractère pacifique et non violente des actions de notre mouvement », a-t-il dit à journaldesnations.net. Le tribunal a ordonné la libération immédiate de ces activistes pro-démocratie.

Djiress BALOKI (correspondant au Nord-Kivu)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here