Nord-Kivu : échanges des tirs entre des présumés mai-mai et les FARDC, 2 morts et des blessés à Beni

0
805

La soirée de samedi 26 décembre, des éléments des forces armées de la RDC en patrouille ont intercepté un groupe d’hommes armés assimilés aux miliciens mai-mai dans la commune rurale de Bulongo en territoire de Beni au Nord-Kivu.

D’après le porte-parole de l’armée congolaise dans la zone, des échanges des tirs se sont déclenchés entre les deux parties.

« Au terme de ces affrontements, 2 éléments mai-mai ont été neutralisés, 4 blessés, 6 capturés et un nombre important de gris-gris ont été également récupérés » a indiqué ce dimanche à travers un message partagé sur les réseaux sociaux, le lieutenant Antony Mualushayi.

Lundi dernier, la commune rurale de Bulongo a été attaquée par des présumés rebelles ougandais des forces démocratiques alliées (ADF). Cette attaque a fait 5 morts dont 4 civils et 1 militaire FARDC.

Depuis lors, une sorte de méfiance des jeunes vis-à-vis de l’armée est perceptible. Le vendredi par exemple, la tension était vive dans le centre de Bulongo. Dans la zone, notre source affirme que les habitants en colère ont lapidé un militaire FARDC assimilé aux ADF. Ce meurtre a déclenché des altercations entre les deux parties.

« Dans la foule, les militaires ont tiré des coups des balles. 9 civils ont été blessés, malheureusement, un d’entre-eux est décédé la soirée », a témoigné un journaliste de la place joint par journaldesnations.net

Ce même jour, a-t-il poursuivi, « des habitants en colère ont brûlé vifs trois personnes présumées rebelles de l’ADF dont une femme, un homme et un enfant ».

Contacté, l’administrateur du territoire de Beni, Donatien Kibwana a lancé un message de réconfort et de paix à l’égard de la population en proie aux atrocités des rebelles ADF depuis plusieurs années.

« Notre ennemi c’est l’ADF. Nous devons soutenir notre armée qui est déterminée sur le terrain pour neutraliser ces rebelles. Nous ne devons pas nous attaquer à l’armée, non. Collaborons avec nos FARDC et nous allons vaincre l’ADF », a laissé entendre Donatien Kibwana.

Djiress BALOKI (correspondant au Nord-Kivu)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here