RDC: plus de 11 000 déplacés enregistrés à Shabunda et Kalehe en une semaine

0
376
Des réfugiés Congolais. (droits tiers).
Des réfugiés Congolais. (droits tiers).

Plus de onze mille personnes déplacées, dont quatre mille trois cents élèves privés d’écoles, ont été recensés en une semaine au Sud de Shabunda et en territoire de Kalehe au Sud-Kivu. Le Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA) l’a fait savoir mardi 20 février dans sa note d’information couvrant la période du 6 au 19 février dernier.

La note d’OCHA parle aussi de 1 400 ménages déplacés dans des familles d’accueil à Kalungu près de Minova en territoire de Kalehe avec des besoins prioritaires en sécurité alimentaire, santé, éducation et protection.
Cette situation est due aux incendies de maisons, à la fermeture de 19 infrastructures scolaires du groupement Batali.

«En octobre 2017, il y avait déjà 7 000 enfants de cette région qui avaient vu leurs cursus scolaires perturbés en raison de l’insécurité», a indiqué la chargée de l’information publique à OCHA au Sud-Kivu, Angélique Rime.
Plusieurs centres de santé ont fermé notamment à Matala, Mulango, Kalabula et Wakenge, privant plus de 30 000 personnes environ des soins de santé.

Par ailleurs, en territoire de Fizi, au Sud du Sud-Kivu, la même source note le retour dans leurs villages de 17 500 habitants dans l’aire de santé de Kazimia. Ils avaient fui de violents affrontements entre les FARDC et les groupes armés.
Radiookapi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here