Sud-Kivu: Les sinistrés de Nyamugo exigent au gouverneur leurs dons remis par le gouvernement central

0
787

Les sinistrés de l’incendie survenu à Nyamugo dans la commune de Kadutu depuis le 10 semptembre 2019 viennent de donner un ultimatum de 48 heures au gouverneur de province du Sud-Kivu Théo Ngwabidje Kasi afin qu’il libère le don en espèce qui leur a été donné par le gouvernement central.

Une vue des sinistrés rassemblés pour exiger leurs dons au gouverneur du Sud-Kivu

Au cours d’un point de presse tenue ce mercredi 03 mars 2021, les précités regrettent de voir que le chef de l’exécutif n’a jusqu’à présent pas pris en compte leurs doléances.

Et pourtant indiquent-ils, l’exécutif provincial leur avait promis de leur livrer ce don avant la fin du mois de février; promesse qui n’a pas éte réalisée, regrettent ces sinistrés.

Les victimes dénoncent également les multiples violations dont ils ont été victimes notamment le 3 février dernier alors qu’ils manifestaient pacifiquement pour exiger leurs droits.

Malheusement, les forces de l’ordre avaient fait usage des bombes lacrymogènes tout en procédant aux arréstations arbitraires de certains sinistrés les acheminant jusqu’aux instances judiciares où, ils ont été obligés de payer des amendes.

Les sinistrés de Nyamugo exigent au gouverneur à ne pas dépasser ce délai, faute de quoi, des actions citoyennes seront organisées pour que leurs voix soient entendues au niveau local, provincial et même national.

De son côté, le gouverneur de province avait dans le passé livré 30 tôles et 5kg de clou pour les bailleurs seulement, un sac de 25kg de riz,2,5l d’huille végétale, une pièce de pagne et un petit sachet de sel de cuisine pour tous les sinistrés confondus, les biens qui selon les sinistrés de Nyamugo ne repondent pas favorablement à leur besoin primordial.

Signalons qu’un montant de 1 242 720 000 Francs congolais avait été débloqué par le gouvernement central pour venir en aide aux sinistrés de l’incendie survenu au quartier Nyamugo.

Justine HULIKI ( correspondante au Sud-Kivu)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here