JIFA 2019: Kinshasa rend hommage à la femme congolaise

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail

l’Afrique a célébré ce jeudi 31 juillet 2019, la Journée internationale de la femme africaine. En marge de ladite journée, Kinshasa a rendu un vibrant hommage à la femme RD-congolaise. Tout au long de cette année 2019, la RD-Congo tient à concrétiser le thème:” promouvoir la paix: garantir les victoires des femmes.”

La salle de conférence des affaires étrangères, dans la commune de la Gombe, a servi de cadre qui a abrité le grand rassemblement des femmes kinoises des différentes couches sociales, et des délégations venues d’autres pays africains (Tchad, Guinée Bissau, Mali…), au cours de cette journée dédiée à la femme africaine.

Cette activité féminine est organisée par le Forum Internationales des  femmes de l’espace Francophone -FIFEF-.

Plusieurs discours ont été prononcés à tour de rôle par des intervenantes, lors de cette manifestation riche en couleurs.

En sa qualité de coordonnatrice de cette organisation de la société civile, Denise Nzila a sensibilisé les femmes venant de tous les coins de la capitale congolaise à l’importance de cette Journée internationale de la femme africaine -JIFA-  célébrée chaque 31 juillet.

Le représentant de l’UA en RDC a, de sa part, rendu un vibrant hommage à madame le ministre du Genre, Enfant et Famille Chantal Safou Lopusa en exhumant un petit extrait de camara Laye” ô toi ma mère ” en lui disant en face que l’Afrique entière a encore besoin d’elle, la félicitant également au nom de l’UA pour son travail qui fait avancer la promotion de la femme africaine.

De son côté, la représentante d’Onu-femme en RDC Awa Ndiaye a déclaré: “cette édition qui est tout à fait différente des autres est consacrée à célébrer les victoires partielles. Je remercie tout ceux qui ont contribué pour la réussite de ce forum, particulièrement la ministre du Genre pour son implication dans la promotion de la femme”.

Prenant la parole, la ministre Chantal Safou Lopusa a fait observer une minute de silence en mémoire de madame Mariette Kavalami, Dircaba au ministère du Genre, Enfant et Famille.

Poursuivant son discours, Chantal Safou a fait comprendre à l’assistance l’importance de la quinzaine des activités relatives à la journée internationale de la femme africaine.

Frezia KABAMBA

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

filer vers le haut
Discuter avec la redaction
Send via WhatsApp