Kinshasa: l’UNIKIN a célébré la 10ème commémoration de Mandela Day

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail

«action contre la pauvreté» est le thème qui a été retenu pour cette 10ème commémoration de la journée Internationale Nelson Mandela, dit en anglais “Mandela Day” célébré le 18 juillet de chaque année.

Plusieurs officiels ont pris part à cette commémoration internationale où pour la RDC, deux sites essentiels ont été retenus, à savoir la faculté de médecine de l’université de Kinshasa-UNIKIN- et les Cliniques Universitaires de Kinshasa.

L’on comptait parmis lesquels le conseiller du chef de l’Etat en charge de l’Investissement dans le secteur de la santé et celui de la santé et du bien-être à la présidence, la représentante de l’ONU/femme en RD-Congo, l’Ambassadeur d’Afrique du Sud en RD-Congo, les corps professorals et autres.

Dans son allocution intervenue en première de cette activité, l’Ambassadeur Shilubane à déclaré que cette commémoration doit nécessairement contribuer à l’amélioration des conditions des vies des nécessiteux.

Prenant la parole à son tour, le Secrétaire Général de l’UNIKIN a demandé à chaque participant de faire chaque jour, des jours Nelson Mandela.

Pour sa part, le Directeur Adjoint des Cliniques Universitaires, Bodi Mabiala Joseph, s’est dit très honoré que les cliniques universitaires soientt retenus pour le 10ème anniversaire de « Mandela Day » et a, par l’occasion, salué ce partenariat entre les deux universités.

Lequel partenariat considéré “win-win” c’est-a-dire “gagnant-gagnant” pour ces deux établissements. Il a en outre renseigné que maintenant l’on ne sait pas voir les retombés de ce partenariat du moment où il vient à peine de commencer, une fois que les étudiants auront des projets de recherche, des opportunités seront disponibles avec également la possibilité des échanges des professeurs c’est-à-dire les professeurs Sud-africain viendront enseigner à l’UNIKIN et vice versa.

Notons que cette célébration avait une double portée, celle de rendre public le partenariat existant désormais entre l’Université de Kinshasa et celle de Pretoria.

Les participants et les bénévoles se sont, ensuite, rendus aux cliniques Universitaires pour des travaux volontaires.

Kevin PHANZU

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

filer vers le haut
Discuter avec la redaction
Send via WhatsApp