21,8 millions de personnes en situation d’insécurité alimentaire aigüe en RDC

0
33

La population de la RDC vit une des pires situations d’insécurité alimentaire au monde. Jugée scandale géologique de par ses ressources naturelles, la RDC présente un contraste en matière alimentaire.

Cette situation est d’autant plus révoltante que la RDC est un des pays les plus fertiles au monde, qui pourrait subvenir sans difficultés aux besoins de sa population pour une alimentation nutritive et diversifiée.

Les chiffres provisoires du dernier IPC (une mesure menée par un consortium d’agences UN et ONGs) montrent que 21,8 millions de personnes sont en situation d’insécurité alimentaire aigüe (IPC 3 et IPC 4), desquels 5,7 millions en phase d’urgence.

Près de 4 millions d’enfants en RDC souffrent de malnutrition aigüe, dont plus de 1 million de malnutrition sévère. Cette insécurité alimentaire est directement liée aux conflits, aux conflits fonciers, aux conflits communautaires mais aussi aux conflits armés.

Les provinces les plus touchées par l’insécurité alimentaire sont le Nord Kivu, le Sud Kivu, l’Ituri, le Tanganyika et les Kasaï.

Les programmes de réponse en matière de sécurité alimentaire donnent de l’aide alimentaire d’urgence mais aussi appuient les populations avec le relèvement après qu’elles ont subi des chocs.

La question sera débattue ce jeudi 17 septembre au Conseil de sécurité des Nations-Unies lors de la session sur le thème de l’insécurité alimentaire et les conflits.

 

Journal des Nations

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici