Procès du meurtre des 2 Experts de l’ONU: la journaliste Sonia Rolley de nouveau à la barre pour une confrontation avec le prévenu Jean Bosco Mukanda.

0
342

A l’appel de la cause, l’audience de ce mardi s’est ouverte par la prestation de serment du colonel Lunduzi juge assesseur en remplacement du colonel Monga en mission sous d’autres cieux.

Dans sa 2ème déposition, la renseignante face au prévenu Jean Bosco Mukanda qu’elle aurait connu grâce au feu Général Delphin Kahimbi ex Demiap. Cet ancien témoin vedette du meurtre de Zaïda Catalan et Michael Sharp nie n’avoir jamais eu de contact avec cet officier général des FARDC. Il ajoute également que sa présence à Kinshasa juste après l’exécution de ces deux Experts de l’ONU à Moyo Musuila dans la contrée de Bunkonde était consécutive à l’invitation lui lancée par Kalev Mutond patron de l’agence nationale de Renseignements ( Anr) à l’époque.

La cour militaire dans la province du Kasaï-occidental

Par ailleurs Mukanda Mbuyangandu Jean Bosco soutient toujours sa version d’avoir joué un rôle d’un bon patriotique, celui de fournir des informations en temps réel aux officiers militaires qu’il a par la suite cité sur insistance du ministère public représenté par le Général de brigade Cyprien Muwau. Il a cité entre autre le colonel Isaac, le Capitaine Job, le capitaine Bwara sans oublier son co-prévenu colonel Mambweni Lutete Jean de dieu.

Enfin une vidéo de plus ou moins 5 minutes sur le double meurtre de Zaïda Catalan et Michael Sharp a été finalement projetée au cours de la même audience et une analyse de tous les gestes présentés par les images a été faite. L’expertise de cette vidéo se poursuivra à la prochaine audience fixée au jeudi 22 avril 2021.

Christophe Mabanga Mutikas ( à Kananga)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here