Butembo: les cours restent suspendus dans plusieurs écoles

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail

Les enseignements sont suspendus momentanément depuis le mercredi 27 novembre dans plusieurs établissements primaires, secondaires de la ville de Butembo au Nord-Kivu.

Certaines sources attribueraient la décision à l’Evêque du diocèse de Butembo-Beni. C’est dans l’objectif de compatir avec les victimes des massacres, enlèvements et pillages en ville comme en territoire de Beni.

« Nous avons été à l’école encore ce jeudi, le Préfet des études nous a dit de retourner à la maison, et que nous aurons d’autres informations à partir de la Radio. Mais aussi les enseignants nous disent aussi la décision est venue de l’évêque du diocèse de Butembo-Beni », a déclaré Kakule Kakinga, 18 ans, élève dans une école privée en commune Kimemi.

À l’institut Kambali l’une des grandes écoles catholiques de Butembo, un communiqué de service annonçant la suspension des enseignements est affiché sur la valve depuis le matin de ce jeudi.

« En compatissant avec toute la population de Beni ville et territoire et tenant compte de vécu (acte de vandalisme) à l’Institut Mgr Henri PIERARD, l’Evêque demande de suspendre les cours dans toutes les écoles conventionnées catholiques jusqu’à nouvel ordre. En ce qui nous concerne, les élèves viendront vérifier si ce nouvel ordre sera établi le lundi 1/12/2019. Union de prière », chute le communiqué de service signé par le Préfet des études, Père Somo Mbayiterwa.

Les écoles privées, publiques que d’autres confessions religieuses de la place sont dessertes depuis le mercredi. Visiblement, les responsables de ces milieux éducatifs ont adhéré à la mesure de Mgr Paluku Sikuli même s’il n’y a aucun communiqué officiel de l’évêque annonçant la suspension des cours.« Attendons le document qui est dans le laboratoire. Il n’est pas contre une telle action de solidarité », affirme une source à l’évêché.

Djiress BALOKI depuis Butembo

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut
Discuter avec la redaction
Send via WhatsApp
Défiler vers le haut