L’ancien représentant spécial adjoint de la Monusco, Abdallah Wafy décédé mercredi 16 décembre 2020

0
1266

La nouvelle est tombée ce mercredi 16 décembre 2020, annonçant sur la toile la mort de l’ancien représentant spécial adjoint du secrétaire général des Nations-unes en RDC, le général Abdallah Wafy. De nationalité nigérienne, marié et père de 5enfants,  Abdallah Wafy est mort à 65 ans. Fonctionnaire expérimenté et grand diplomate, il vient de mourir alors qu’il était l’ambassadeur du Niger aux États-Unis depuis le 28 décembre 2018.

Qui est Abdallah Wafy ?

Avant d’être nommé ambassadeur du Niger aux États-Unis, il a occupé depuis juin 2013 le poste de Représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations Unies pour la République démocratique du Congo auprès de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (Monusco). Plus précisément, chef adjoint
chargé de la composante « état de droit ».

C’est en mai 2013 qu’il il est confirmé dans ces fonctions de Représentant Spécial Adjoint du Secrétaire Général des Nations-Unies et depuis novembre 2013 chargé des opérations à l’est de la RDC, fonctions qu’il occupera jusqu’à son départ de la Monusco le 28 Février 2015

Auparavant, il a assumé, depuis septembre 2012, l’intérim de ce poste en plus de ses responsabilités de Commissaire de police et Chef de la composante « police » de la Monusco, dont il avait pris le commandement en 2010.

C’est en mai 2013 qu’il est confirmé dans ces fonctions de Représentant Spécial Adjoint du Secrétaire Général des Nations-Unies en charge de l’état de droit au sein de la Monusco et depuis novembre 2013 chargé des opérations à l’est de la RDC, fonctions qu’il occupera jusqu’à son départ de la Monusco le 28 Février 2015.

Le général Wafy, ami de la presse kinoise

Celui qu’on appelait « le Général Wafy, mon Général », était un grand ami de la presse, connu de tous les professionnels des médias Rdcongolais pour ses interventions au cours des différents points de presse de la Monusco tenus à Kinshasa et à Goma.

Abdallah Wafy a occupé plusieurs postes à responsabilités au sein du Gouvernement du Niger, dont Conseiller principal pour la sécurité au Ministère de l’intérieur, de la sûreté publique et de la décentralisation; Inspecteur général de police; Conseiller spécial pour la sécurité du Président, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Niger et Représentant permanent de la Communauté des États sahélo-sahariens à Tripoli, en Libye.

Il a également travaillé à la police civile de l’Opération des Nations-Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) de 2006 à 2007 et comme Chef adjoint de la composante « police » de la Mission de l’ONU en RDC (MONUC), en 2009.

Wafy est titulaire d’une maîtrise de droit de l’Université du Bénin, à Lomé, au Togo, et d’un diplôme de l’École nationale supérieure de la police de Saint-Cyr, en France.

Christiane MUNOKI EKAMBO 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here