Beni: 7 civils tués entre septembre et octobre à Bashu selon une ONGDH

Des militants de la Lucha dans la cour de la mairie de Beni.

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail

Sept civils ont trouvé la mort par fusillade au cours des mois de septembre et octobre en territoire de Beni particulièrement dans la chefferie des Bashu, à l’Est de la ville de Butembo au Nord-Kivu.

L’alerte émane de l’Union des Citoyens Engagés pour la Démocratie et le Développement-UCEDD, œuvrant dans cette partie du territoire de Beni touchée aussi par la dixième épidémie d’Ebola.

À travers son communiqué rendu public le jeudi 31 octobre, cette ONGDH déplore le fait qu’il n’y a aucune suite dans les enquêtes pour dénicher les auteurs de ces tueries.

Ainsi, cette organisation non gouvernementale formule certaines recommandations. C’est notamment au chef de l’Etat de «définir une stratégie claire et rassurante pour la défense de l’intégrité territoriale et le lancement le plus vite possible des opérations des grandes envergures contre les groupes armés en intensifiant les stratégies pour garantir la sécurité aux citoyens de cette partie de la RDC», lit-on dans leur document.

Mais aussi, elle demande à Félix Tshisekedi d’améliorer les conditions de vie des agents commis aux services de sécurité pour rendre un travail de qualité et de procédé à la mutation des uns et des autres qui sont devenus des coutumiers dans la région.

« De mener des actions parlementaires responsables en contrôlant la gestion
du ministère ayant la défense et la sécurité dans ses compétences», écrit l’ONGDH s’adressant ainsi aux élus du peuple.

Plusieurs villages de la chefferie des Bashu sont écumés par des groupes armés locaux et étrangers. Ils sont cités dans nombreux cas d’insécurité dans cette zone.

Djiress BALOKI depuis Butembo

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut
Discuter avec la redaction
Send via WhatsApp
Défiler vers le haut