Beni: enfin, l’armée congolaise lance des opérations militaires contre les groupes armés

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail

«J’ai le bonheur de vous annoncer que les forces armées de la RDC, par le truchement du chef d’état-major de nos forces armées, ont lancé à partir d’hier [mercredi 30 octobre, Ndlr], les grandes opérations destinées à éradiquer totalement et complètement les groupes armés qui écument la paix dans cette partie de la République », a dit à la presse de la ville de Beni ce jeudi, le général Léon Kasonga Richard.

À l’occasion, le porte-parole de l’armée au pays affirme que seules les forces loyalistes mèneront ces opérations militaires tant attendues par les populations des villes de Beni et Butembo ainsi que des territoires de Beni et Lubero, victimes des exactions des milices locales et étrangères notamment les rebelles ougandais de la Force démocratique alliée-ADF.

Ces derniers opèrent sur le sol congolais depuis les années 1995, précisément dans le territoire et la ville de Beni au Nord-Kivu, à l’Est de la RD-Congo.

«Nous vous disons que les forces armées ont des ressources que la République a mis à leur disposition. Humaine, matérielle, logistique. Nous sommes capables de mener des opérations chez-nous sur le sol congolais et nous les faisons depuis toujours », a-t-il insisté.

La société civile souhaite que ces opérations militaires dénommées de «grandes envergures », soient les dernières dans la région en mettant un terme à l’activisme des groupes armés qui contrôlent plusieurs villages de la partie Grand Nord-Kivu, mais aussi les rebelles ougandais de l’ADF cités dans plusieurs exactions contre les civils, entre autres la tuerie de plus de 2000 personnes sur l’ensemble de Beni depuis 2014.

Djiress BALOKI

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut
Discuter avec la redaction
Send via WhatsApp
Défiler vers le haut