Beni: la Société civile derrière les opérations militaires contre les groupes armés

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail

« Allez-y les FARDC», c’est l’appel de la coordination urbaine de la Société civile de Beni aux forces armées de la RD-Congo, après le lancement des opérations militaires « des grandes envergures » contre les groupes armés, surtout les rebelles ougandais de la Force Démocratique Alliée-ADF qui opèrent dans la ville et le territoire de Beni au Nord-Kivu, dans l’Est de la RD-Congo depuis 1995.

Dans un communiqué rendu public ce mardi 5 novembre, les acteurs de la Société civile souhaitent que ces offensives soient les dernières afin de pacifier la Région de Beni où plusieurs civils sont victimes des exactions des milices.

« Nous réitérons notre demande d’appui logistique et financier aux FARDC par l’État Congolais ainsi que ces partenaires pour que leurs opérations soient efficientes et efficaces sur terrain afin de mettre hors d’état de nuire tous ces ennemis de la paix», écrivent les forces vives.

Au même moment, elles plaident pour la mise en place « d’un seul commandement des opérations et une synergie de travail des unités affectées pour ces opérations militaires sans relâche».

A la population de l’ensemble de Beni, la société civile sollicite leur appui en fournissant des informations fiables à l’armée congolaise afin d’atteindre l’ennemi.

« Aussi, pendant cette période des opérations, la population doit éviter de fréquenter les zones à risque de peur à ne pas tomber victime lors des opérations », lance-t-elle, en demandant aux chefs d’entités de base à passer à l’ identification des visiteurs afin de dénicher le cas suspect.

L’armée congolaise avait annoncé le mercredi 30 octobre le début des opérations militaires contre les groupes armés dans la partie grand Nord-Kivu. Ces opérations militaires avaient été lancées à Beni où les rebelles ougandais de l’ADF sont cités dans plusieurs exactions contre les civils, entre autres la tuerie de plus de 2000 personnes sur l’ensemble de Beni depuis 2014.

Djiress BALOKI depuis Beni

Facebook Twitter Google+ Linkedin Mail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut
Discuter avec la redaction
Send via WhatsApp
Défiler vers le haut