Bernard Kayumba en action pour les candidatures des PVH aux prochaines élections

0
278
Le Président du Parti du nouvel Élan du Congo Bernard Kayumba
Le Président du Parti pour le nouvel Élan du Congo Bernard Kayumba

L’amour de l’homme politique RD-congolais Bernard Kayumba pour les personnes vulnérables ne fait qu’étendre ses limites dans la société. De par ses actions sociales, ce jeune politicien conscient reste  égal à lui-même. Après avoir soutenu les enfants orphelins albinos dernièrement, le Président national du Parti pour le Nouvel Élan du Congo PANECO, Bernard Kayumba se fait avocat des personnes vivant avec handicap pour les prochaines législatives. Il s’est engagé à soutenir les candidatures des personnes vivant avec handicap lors des prochaines échéances électorales. Il l’a annoncé lundi 9 octobre 2017 en marge de la célébration de la journée mondiale du handicap.

« Le PANECO place le social au centre de son action. Raison pour laquelle nous sommes toujours proches des personnes vulnérables, notamment les personnes vivant avec handicap », a laissé entendre BERKA avant de dévoiler son mode opératoire pour ces échéances électorales en vue. « Nous encourageons les PVH à adhérer au PANECO et à postuler, parce que nous allons les aligner sur nos listes », a-t-il révélé. A l’encroire, à l’heure actuelle, le PANECO compte deux présidents provinciaux dans le Haut Katanga et au Maniema, qui sont des personnes vivant avec handicap. Ils sont d’ailleurs pressentis candidats aux prochaines législatives.

C’est un vrai défi que Kayumba se donne de relever tant l’on sait qu’en RD-Congo les partis politiques n’ont jamais  accordé aux PVH la chance d’être candidates aux éléctions de 2006 et 2011.

« Les valides ne voulaient pas donner la chance aux handicapés même quand ces derniers avaient prouvé leur compétence », s’était plaint avec amerthume Patrick Pindu, avocat et Président national de la Fédération nationale des Associations des Personnes vivant avec handicap du Congo.

Bernard Kayumba se bat également pour l’adoption au parlement d’une loi en faveur de cette catégorie de la population, en vertu de l’article 49 de la Constitution congolaise. Une proposition de loi organique portant promotion et protection des personnes vivant avec handicap traine depuis 3 ans à l’Assemblée nationale. BERKA promet de mener des plaidoyers auprès du gouvernement et du Parlement pour obtenir enfin une loi organique en faveur des PVH (personnes vivants avec handicap ). Il appelle, pour ce faire, cette catégorie qui représente 18℅ de la population RD-congolaise, à le soutenir dans cette démarche, car l’union fait la force.

René KANZUKU

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici