Butembo : enfin, les 21 militants de la lucha relâchés par la police

0
178

Dans la ville de Butembo, 21 militants du mouvement citoyen Lutte pour le Changement-Lucha ont été relâchés l’après-midi de ce lundi 15 février après une détention de plusieurs heures au cachot du Groupe Mobile d’Intervention (GMI).

C’est à quelques mètres de la Mairie où tout avait dégénéré. Après une petite résistance des jeunes militants, ces derniers sont maîtrisés et embarqués dans une Jeep de la police congolaise Nationale (PNC). Direction, le cachot du Groupe Mobile d’Intervention (GMI) où ils ont été détenus.

Les militants de la Lucha avaient organisé lundi 14 février une marche pacifique à Butembo, au Nord-Kivu.

Ces jeunes activistes pro-démocratie ont protesté afin d’exiger la prise en charge des enseignants lors de la reprise effective des activités scolaires et académiques annoncées pour le lundi prochain.

Ils étaient en possession d’un mémorandum intitulé « dénonciation d’une quelconque tentative de fragiliser le système éducatif en RDC ». Dans ce document adressé au chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, les jeunes militants de la Lucha
Demandent au président de la République « D’accompagner cette décision par certaines mesures pratiques susceptibles de permettre le bon fonctionnement du système éducatif congolais et particulièrement en cette période de la pandémie ».

Djiress BALOKI (correspondant au Nord-Kivu)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here