Coronavirus: 636 morts déjà, dont un médecin lanceur d’alerte en Chine

Alors que plus de 31 000 personnes ont été contaminées en Chine continentale, de nombreux pays musclent leurs dispositifs pour tenter d’endiguer cette épidémie.

Des mesures de plus en plus draconiennes sont prises pour faire face à l’épidémie de pneumonie virale, Coronavirus qui a fait 636 morts en Chine, dont 69 nouveaux décès dans la province du Hubei (berceau de l’épidémie), vendredi.

Parmi les décès, on compte celui d’un des premiers médecins à avoir sonné l’alarme quant aux dangers du nouveau coronavirus.
C’est à l’hôpital central de Wuhan, la métropole où est apparu en décembre le nouveau coronavirus, que Li Wenliang, un ophtalmologue qui avait un des premiers donné l’alerte, s’est éteint tôt vendredi, victime de l’épidémie.

Il avait eu maille à partir avec les autorités, qui l’accusaient de «propagation de rumeurs». Le régime chinois a annoncé vendredi l’ouverture d’une enquête autour de sa mort.

JDN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Discuter avec la redaction
Send via WhatsApp
Défiler vers le haut