L’Organisation Mondiale de la santé -OMS- pour la région d’Afrique a organisé ce jeudi 25 juin sa première visioconférence. Point principal, les leçons à tirer de la lutte contre l’épidémie à virus Ebola par rapport au Coronavirus. Ce point presse en ligne coïncide avec la déclaration de la fin de la Xième épidémie à virus Ebola en RDC.

Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS souligne que la réponse au virus Ebola constitue un effort mondial énorme qui donne des pistes au COVID-19. Il a salué  le travail abattu par l’équipe de riposte dans la lutte pour l’élimination du virus Ebola en RDCongo.

Pour sa part, la directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, Matshidiso Moeti, a indiqué que la fin de l’épidémie d’Ebola a un impact pour  l’Afrique. Un acquis  pour éviter la propagation exponentielle du COVID-19 dans le cotinent.

Reussite pour la RDC

Dans son intervention, Jean-Jacques Muyembe-Tamfum, directeur général de l’Institut national pour la recherche biomédicale (INRB) a mis l’accent sur la façon dont la RDC a réussi à mettre fin à l’épidémie d’Ebola.

Dr Muyembe, coordonnateur du comité multisectoriel de riposte Covid-19 RDC

La forte implication de la population dans les régions affectées par l’Ebola, le système d’alerte et l’utilisation du vaccin sont à la base de cette victoire. Le vaccin contre le virus Ebola a montré une grande efficacité pour plus de 90% des cas.

« Ebola prend fin et nous ne devons pas baisser la garde. Les personnes guéries peuvent encore contaminées  sexuellement», a déclaré Jean-Jacques Muyembe-Tamfum, coordonnateur du comité multisectoriel de riposte du Covid-19.

Stratégies post-Ebola

Un groupe des chercheurs est chargé de tester systématiquement les corps de morts à domicile afin d’éviter une résurgence d’Ebola. Pour sa part, Eteni Longondo, ministre de la Santé de la RDCongo a parlé des stratégies mise en place pour contrer cette épidémie.

Il a indiqué que le pays a une grande expérience, un atout pour la pandémie de Coronavirus. Pour palier les erreurs d’antan, Une équipe de suivi (post-Ebola) est installée à Mbandaka.

Par ailleurs, Eteni Longondo a identifié quelques des défis majeurs  dans la lutte contre propagation du Coronavirus.

Le gouvernement décide de renforcer la communication, équiper les relais communautaires et les différents leaders de la population en logistique.

« La population doit savoir que nous sommes vraiment en danger », a-t-il martelé.

A ce jour, le cumul des cas liés  covid-19 est de 6.411déclarés, dont 6.212 cas confirmés et 1 cas probable. Il y a eu  142 décès  dont 141 cas confirmés et 1 cas probable. On compte 885 personnes guéries.

L’épidémie à virus Ebola a enregistré 3.317 cas dont 1.163 personnes guéries et 2084 décès.

Christiane MUNOKI EKAMBO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici