Ex-Bandundu : remise et reprise du « bâton de commandement » à la 11ème Région militaire

0
72
Général Major Padiri, nouveau commandant de la 11ème région militaire au Kwilu

La cérémonie de la remise et reprise du ‘’bâton de commandement’’ à la 11ème Région militaire s’est déroulé ce vendredi 11 septembre dans la sérénité et la quiétude.

Une ambiance de fraternité et de collaboration. La 11ème Région militaire administre les trois nouvelles provinces issues de l’ex-Bandundu, à savoir Kwilu, Kwango et Maî-Ndombe.

Le tout s’est passé en présence du maire de la ville de Kikwit qui a représenté le gouverneur de la province du Kwilu. Des membres du Conseil de sécurité de Kikwit, des officiers militaires supérieurs et subalternes et de la presse étaient présents à cette cérémonie.

Officiers, sous-officiers et autorités politico-administratives à la remise et reprise à la 11ème région militaire

Le général Kiamasa Mutupeke Dieudonné, commandant Région sortant s’est dit heureux d’avoir passé sept ans à la tête de la 11ème Région militaire en menant plusieurs actions en faveur de la sécurité de la population et de ses biens.

«Il fallait beaucoup de sacrifices et de collaboration pour réussir cette mission. Beaucoup des choses restent encore à faire», a-t-il déclaré tout en remerciant de tout cœur les différents acteurs avec qui il a collaboré pendant son mandat.

Le général Mutupeke devient à ce jour le Commandant second de la première zone de défense en charge de l’administration et de la logistique.

De son côté, le général major Padiri Muhizi Jonas, commandant de la 11ème Région militaire entrant, a d’abord rappelé l’ordonnance loi qui avait nommé les généraux en RDC.

Il a également remercié la population de Kikwit, les autorités politico-administratives, les officiers et sous-officiers pour  l’accueil au moment de son arrivée à Kikwit.
«Je suis venu pour faire la continuité de la sécurité de la population et de ses biens.

Chaque dirigeant a sa façon de travailler, de commander. Les bons officiers et éléments de troupe sont ceux qui savent s’adapter au nouveau rythme de travail», a-t-il indiqué.

Le général major Padiri a également indiqué qu’il fera son travail dans le respect des droits humains et des instruments tant nationaux qu’internationaux y relatifs.

La deuxième phase de la fête s’est déroulée à la résidence du général où la notabilité, la jeunesse, les agents et cadres de la 11ème Région militaire et la mairie ont prononcé plusieurs discours en guise d’hommages au général Mutupeke pour toutes les actions réalisées à
Kikwit avant son départ et d’accueil du nouveau commandant de la 11ème Région militaire.

Ils ont promis de lui assurer une bonne collaboration en l’accompagnant dans ses lourdes tâches de maintien de la sécurité.

Badylon KAWANDA BAKIMAN (à Kikwit)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici