Gentiny Ngobila fait la ronde des structures sanitaires de la ville de Kinshasa

0
93
Descente du Gouverneur Gentiny Ngobila dans certains centres hospitaliers de Kinshasa

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngibila Mbaka, a poursuivi, vendredi 3 septembre 2020, l’itinérance qu’il a initiée dans les quatre districts de la capitale en vue de palper du doigt les réalités du secteur de la santé et à la même occasion, remettre un don en matériels médicaux, kits sanitaires et vivres.

Pour le Mont-Amba, l’autorité urbaine a commencé par la commune de Matete en compagnie de l’autorité municipale, Antho Longange qui a fait l’état des lieux de son entité.

Pour sa part, le médecin directeur de l’hôpital général de référence Omeco,  d’une capacité de 120 lits,  a exposé tous les problèmes de sa formation médicale. Notamment, l’effectif pléthorique,  les problèmes de desserte en eau qui exige l’érection d’un forage, le besoin d’un groupe électrogène de grande capacité et d’une source alternative d’énergie électrique.

Quant à la requête relative à la construction  d’une  morgue, l’autorité urbaine a annoncé que la société Adi construct va bientôt commencer les travaux.

De son côté, le patron de la ville de Kinshasa s’est réjoui de l’accueil lui réservé et a précisé que la remise de ce don s’inscrit dans le cadre de l’accompagnement  des centres hospitaliers dans la matérialisation de son programme de développement du secteur de la santé.

Il a demandé au corps médical d’avoir à l’esprit que leur travail relève du social et de mettre l’accent sur sa mission primordiale de sauver des vies. Après Matete, le chef de l’exécutif provincial et sa suite sont allés dans la commune Lemba précisément au centre hospitalier Saint Gabriel où il a été reçu en héros.

Après les discours protocolaires, Gentiny Ngobila, en présence de l’honorable Peter kazadi, a remis officiellement le don de la ville, avant de visiter ce centre confronté aussi à plusieurs difficultés.

De lemba, la délégation du gouverneur de la ville de Kinshasa a atterri à Ngaba, au centre mère et enfant de Ngaba créé en 1985 par  le  secrétariat général au genre, famille  et enfant pour répondre aux besoins spécifiques de la femme et de l’enfant.

Le bourgmestre de Ngaba ainsi que le médecin directeur de cette seule formation médicale étatique ont plaidé pour l’agrandissement du centre, l’aménagement de l’avenue menant à la morgue pour faciliter l’accès, des solutions durables pour une bonne desserte en énergie électrique.

L’occasion de solliciter l’implication de l’autorité urbaine pour mettre fin à la surfacturation et aux coupures intempestives du courant par la Société nationale d’électricité (Snel). Malgré sa petite superficie, la commune de Ngaba est surpeuplée avec près de 283000 habitants.

Prenant la parole, le patron de la ville de Kinshasa a circonscrit sa visite qui a double mission: remettre un don en matériels médicaux, kits sanitaires, désinfectants, masques, citernes et vivres et en même temps toucher du doigt les réalités de terrain en vue d’y apporter des solutions idoines. D’où la présence permanente de la ministre provinciale de la santé désormais chargée par Gentiny Ngobila de travailler pour un accès à la santé universelle, objectif auquel a souscrit le gouverneur en dépend.

Ngaba étant le fief du ministre près le gouverneur, Charles Mbuta Muntu, ce dernier a promis  de sensibiliser ses électeurs sur la nécessité de s’approprier la vision Kinshasa bopeto. Cette philosophie de vie vise l’assainissement et le changement des mentalités. Le porte-parole du gouvernement provincial s’est particulièrement adressé à la jeunesse venue nombreuse en lui promettant au nom de l’autorité urbaine de résoudre dans la mesure du possible le problème de chômage, de manque  d’aires de jeux, et de lutter contre la délinquance juvénile autrement dit phénomène  « kuluna ».

Journal des Nations

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici