Italie: près de 800 morts supplémentaires en 24h, bilan total 4.825 décès

Alors que les autorités annoncent des chiffres catastrophiques, avec plus de 800 décès supplémentaires en 24 heures, ce matin au cimetière de Bergame, en Lombardie, des camions militaires sont venues apporter les corps des dernières personnes décédées des suites de la maladie… Un nombre de décès qui continue d’augmenter, et que le maire de la ville croie sous-estimé :

“Il y a un décalage très important, explique Giorgio Gori, et qui nous est confirmé par l’expérience concrète de beaucoup de familles qui ont des personnes âgées qui meurent à la maison ou dans les hospices. Même si il y a un nombre notable de personnes qui meurent à cause du virus, il y aussi des morts dont la cause principale est une pneumonie, mais elles ne sont pas comptabilisées et ne sont pas enregistrées comme causées par le coronavirus, car personne n’a testé ces personnes âgées avant ou après leur mort “.

Si il y a un nombre notable de personnes qui meurent à cause du virus, il y aussi des morts dont la cause principale est une pneumonie, mais elles ne sont pas comptabilisées et ne sont pas enregistrées comme causées par le coronavirus

Giorgio Gori Maire de Bergame

Dans la presse régionale lombarde, les annonces de décès occupent tous les jours des pages entières. On compte aussi de plus en plus de prêtres malades ou déjà morts pour être venus bénir des patients atteints du Covid-19 sur leurs lits d’hôpital.

L’Italie compte aujourd’hui plus de 48.000 cas officiels de la maladie, et un bilan mortel à plus de 4.800 victimes.

Un million de masques devaient arriver en Italie en provenance de Chine ce weekend. Au total, Rome en a commandé huit millions. On tente désormais d’appliquer le modèle sud-coréen, avec des moyens technologiques spéciaux pour suivre les personnes infectées et les personnes avec lesquelles elles sont entrées en contact.

Et puis le Costa Pacifica est arrivé au port de Gènes où il a pu finalement accoster. Le bateau arrivait du Brésil et avait été contraint d’annuler ses quatre escales prévues en Espagne à cause de la pandémie. A son bord, 2.000 passagers. la compagnie assure que tout est fait pour qu’ils puissent regagner leurs pays rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Discuter avec la redaction
Send via WhatsApp
Défiler vers le haut