Ituri : un chef de localité parmi les 23 personnes tuées lors d’incursion des miliciens CODECO à Lisey et Amema,

0
725
Habitations détruites lors de l'incursion des miliciens CODECO en Ituri

La province de l’Ituri continue à pleurer ses morts, au moins 23 personnes ont été tuées la nuit du 9 au 10 août 2020, lors d’une attaque des miliciens CODECO dans la chefferie de Banyale, localités minières de Lisey et Amema. Ces localités sont situées à près de 60 Kilomètres au Nord- Ouest de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri.

Selon le député national Iracan Gratien de Saint-Nicolas, élu de Bunia- ville, le bilan de cette attaque est très lourd et fait état de 23 personnes tuées dont le chef de la localité, des maisons incendiées, plusieurs disparus, et des blessés.

Le député Iracan signale que  déplore cette situation signalant que les alertes ont été lancées localement. « Malgré les informations provenant des autochtones, le comité de sécurité qui connait le site de provenance de miliciens, n’a pas anticipé la situation en assurant la protection des civiles dans le milieu« , a déploré l’élu de Bunia.

Et d’ajouter,  » les forces de l’ordre mal équipées, n’ont pas établi des positions stratégiques d’intervention, le renfort est arrivé en retard alors que le crime était déjà commis ».

Il sied de rappeler, dans sa lettre écrite aux autorités au niveau national, le député National Iracan Gratien, alertait l’absence des forces de l’ordre pendant 14 mois dans les 4 groupements de la chefferie de Mokambo, dans la province de l’Ituri. Il a indiqué que ces groupements sont réduits en esclavage par les miliciens CODECO.

 

Foudre OTSHUDI

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here