Journée Internationale de la liberté de la presse : Patrick Muyaya envisage la création d’un comité de médiation Journalistes-Pouvoirs publics.

0
76

Le nouveau patron de la communication et Médias, Patrick Muyaya Katembwe, a projeté la création d’un comité de médiation pouvant traîter les différends entre les journalistes et les pouvoirs publics pour éviter l’incarcération des professionnels des médias.

Cette initiative a pour objectif de trouver un terrain d’entente entre les journalistes et Politiciens qui souvent sont à coûteaux tirés. Ce cadre de médiation de différends a-t’il fait savoir, aura pour mission de régler les conflits pouvant opposés les professionnels des médias au pouvoir public.

 » J’ai l’impression que les pouvoirs publics ont souvent tendance à brimer les médias. Lorsque vous exercez votre métier dans le professionnalisme, il est difficile qu’on vous inquiète. C’est aussi là l’interpellation qui doit concerner le monde académique et les organisations de la corporation sur comment les journalistes sont formés, comment on les prépare à faire ce travail », a-t-il dit.

Quant à la dépénalisation de délit de presse, le nouveau Patron de la communication et porte-parole du gouvernement, a estimé que ceci est un objectif commun et a invité les professionnels des médias à faire chemin ensemble, car le métier est infiltré par les moutons noirs qui régulièrement font du dérapage et ternissent l’image du métier.

 » Ceux qui sont à la base de certains dérapages, n’ont pas été formé pour exercer le métier qui est le nôtre », a reconnu Patrick Muyaya. Le porte- parole du gouvernement de l’Union sacrée, a pris l’engagement de tout mettre en œuvre pour réduire davantage les arrestations des journalistes pour renvoyer l’image d’un Congo qui consolide sa Démocratie dans le monde, et celle-ci passe par le respect de la liberté de la presse.

Patrick Muyaya attend la tenue prochaine des états généraux de la presse pour pouvoir organiser le fonctionnement des médias en République Démocratique du Congo.

Francis OTSHUDI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here