Le VPM Gilbert Kankonde dit n’avoir pas été saisi de la présence de Luca Attanasio au Nord Kivu

0
220

Dans un communiqué signé par le Directeur de Cabinet adjoint, du vice premier en charge de sécurité, il est indiqué que les services de sécurité et les autorités provinciales n’ont pu, ni assurer des mesures de sécurisation particulières du convoi, ni leur venir en aide, faute d’informations sur leur présence dans cette zone réputée pourtant instable et en proie à l’insécurité suite à l’activisme des groupes armés nationaux et étrangers.

Ce communiqué souligne que jusqu’à présent, les éléments des Forces armées poursuivent les opérations de ratissage de l’axe où le drame est survenu. L’une des quatre personnes kidnappées lors de l’attaque a été retrouvée par les forces de l’ordre qui y ont été déployées.

Le vice-Primature à l’intérieur et sécurité précise que l’ambassadeur, Luca Attanasio, avait été touché par balles à l’abdomen. Il a été secouru par les gardes de l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN), puis transporté à Goma à l’hôpital de la Monusco, où il a succombé de ses blessures.

Le commissaire provincial de la PNC du Nord-Kivu se dit aussi surpris de constater que l’ambassadeur d’Italie en RDC s’était déplacé dans une zone à risque sans informer la police ni l’armée.

Christiany TSHILANDA ( correspondant à Kananga)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here