Les cris des sinistrés de Nyamugo entendus, ils ont réceptionné des vivres et non vivres, don du Gouvernement Central.

0
405

Le Ministre des Affaires Humanitaires, Bishisha Cosmos a procédé, ce mercredi 03 mars 2021, à la distribution du deuxième lot de l’aide humanitaire destinée aux sinistrés des incendies de Nyamugo.

Il était à la tête d’une délégation composée du Directeur de Cabinet du Gouverneur de la province du Sud Kivu, du Maire a.i. de la Ville de Bukavu, de la Conseillère du Gouverneur de Province en charge des affaires Humanitaires, du Bourgmestre de la commune de Kadutu ainsi que de plusieurs cadres de base de la même entité.

Pour le premier jour, l’aide humanitaire distribuée a été constituée des vivres, dont : des sacs de riz, de farine de mais, des sacs de haricots, des bidons d’huile végétale et d’huile de palme, des sacs de sel, etc… Ajouter à cette game des ustensiles de cuisine.

La distribution se poursuit ce jeudi et dans les prochains jours. Après la distribution des vivres, les sinistrés recevront des tôles, des sacs de ciment, des planches, des clous, etc… bref de quoi les aider pour reconstruire leurs maisons calcinées par le feu.

Certaines escarmouches ont caractérisé ce début de la distribution de cette aide humanitaire complémentaire, fait savoir le service de communication du gouverneur Théo Ngwabidje. Selon la cellule de communication, une petite poignée des sinistrés a été manipulée par certains politiciens bien connus pour contester cette aide en nature. En lieu et place des vivres et non vivres, la manipulation a consisté à réclamer de l’aide en espèces alors qu’ une aide humanitaire ne se distribue pas en termes monétaires trébuchants, souligne la cellule de communication.

Dès le départ, les premiers sinistrés servis ont remercié le Gouverneur de la province du Sud Kivu,Théo KASI NGWABIDJE pour cette promesse tenue, en dépit de toute la campagne médiatique orchestrée autour de cette aide par des politiciens véreux. Ils lui ont témoigné de cette reconnaissance à travers des chants et des applaudissements effrénés.

Pour rappel, un groupe des sinistrés a manifesté mercredi pour réclamer la remise de leur don délivré par le gouvernement Central. Ils avaient lancé un ultimatum de 48h pour la remise de leur don.

Journal des Nations

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here