Maroc: les Panafricaines peaufinent des stratégies pour lutter contre le changement climatique en Afrique

Les membres du Comité des Panafricaines.

La 3ème édition du Forum des Panafricaines s’est ouverte depuis le 6 mars à Casablanca au Maroc autour du thème : ” Urgence climatique, les médias africains acteurs du changement “.  La première journée a donné le go des travaux en atelier.

Autour des experts et professionnels des questions environnementales, les femmes journalistes provenant de 54 pays d’Afrique se sont consacrées aux débats, échanges et ateliers sur des sujets de réflexion de l’heure.

7 ateliers stratégiques

Les sujets traités par ces femmes des médias étaient regroupés en 7 sous-thèmes. Le premier atelier “Réussir la transition énergétique de l’Afrique  “, animé par Abderrahim Ksiri,   coordinateur national de l’alliance pour le climat et le développement durable a mis en exergue l’importance de l’accès pour tous à des services énergétiques fiables comme élément central dans la lutte contre le changement climatique.

Le deuxième atelier était centré sur ” les défis d’une gestion rationnelle des ressources hydriques “. Sous l’accompagnement du professeur Fouad Amraoui, les participants ont reconnu que l’eau est au cœur des changements climatiques, elle est le principal vecteur par lequel ces changements impacteront les sociétés et les écosystèmes.

Dans l’atelier sur l’impact sanitaire des changements climatiques, les débats ont  été dirigé par Rachid Wahabi du ministère de la santé du Maroc. Les panelistes ont attiré l’attention de l’impact sanitaire sur les changements climatiques en soulignant que  le changement climatique est responsable d’au moins 150.000 décès par an, un chiffre qui devrait doubler d’ici à 2030.

“Quel développement durable pour les villes africaines? C’est la question de réflexion  débattue au panel mené par Mohamed Nbou, conseiller spécial du secrétaire général de CGLU. Un autre atelier de taille, sous le contrôle d’Ana  Rocha, directrice exécutive de Nipe Fagio a mis les panelistes en éveil sur la gestion des déchets comme levier décisif contre les changements climatiques.

En outre, l’atelier sur l’adaptation aux changements climatiques et les médias acteurs du changement a été l’atelier le plus orienté sur les techniques médiatiques et d’information à adopter pour s’assurer une transmission efficace et optimale de l’information. Un atelier de tous les enjeux pour le renforcement des  capacités des médias africains à couvrir le sujet du changement climatique et ainsi aider leurs pays à planifier et à mettre en œuvre des politiques nationales de lutte contre l’impact des changements climatiques.

Christiane MUNOKI EKAMBO ( depuis Casablanca)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Discuter avec la redaction
Send via WhatsApp
Défiler vers le haut