Mauvaise gestion des comptes publics : Félix Tshisekedi appelé à redynamiser la cour des comptes

0
272

C’est l’une des recommandations faites au président de la République Félix Tshisekedi par le Mouvement Citoyen  » Le Congo n’est pas à vendre « ( CNPAV) pour mettre fin à la 0mauvaise gestion des comptes publics en République Démocratique du Congo.

Selon cette structure citoyenne, le chef de L’État doit s’impliquer personnellement pour mettre fin à la corruption au sein des institutions au risque d’engager sa propre responsabilité politique.

Aux responsables politiques et Administratifs, « Congo n’est pas à vendre » exige l’ouverture d’une enquête sur les activités de l’homme d’affaires Israélien Dan Gertler au congo. Elle demande aussi d’ordonner aux entreprises minières KCC , MUMI et Motalkol de suspendre les versements de royalistes à ce dernier en attendant les conclusions de l’enquête. Pour cette structure, cet argent est celui de la Gecamines et donc du peuple congolais.

Le CNPAV demande également aux autorités politiques et judiciaires d’ouvrir, conformément aux déclarations du président de la République, un dossier judiciaire sur les soupçons de corruption des dernières élections des Sénateurs et gouverneurs ainsi que ceux observées lors de la rupture de la Coalition FCC-CACH.

Outre ces recommandations, « Congo n’est pas à vendre » demande au Ministre des affaires étrangères de rendre public le nouveau contrat sur le passeport avec Lecosem , filiale du Semlex qui est sous enquête en Belgique pour corruption dans le précédent contrat passeport avec la RDC.

Foudre OTSHUDI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here