Nord-Kivu : de passage à Goma, Bahati Lukwebo lance un message aux groupes armés

0
256
Modeste Bahati Lukwebo, président du Sénat en RDC

En RDC, le président du sénat, Modeste Bahati Lukwebo était dimanche 16 mai de passage à Goma (Nord-Kivu), en partance pour Bukavu au Sud-Kivu. A l’aéroport international de Goma, il a été accueilli par le lieutenant-général, Ndima Kongba Constant, Gouverneur militaire du Nord-Kivu et le comité provincial de sécurité.

Devant des journalistes, le président du sénat a profité pour lancer un appel aux groupes armés en faveur de la paix dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. Dans ces provinces, l’état de siège est en vigueur depuis le jeudi 6 mai suite à la persistance des violences armées et des conflits.

« A tous les groupes armés locaux et étrangers de déposer les armes et de cesser de créer les troubles dans notre province du Nord-Kivu tout comme dans l’Ituri », a lancé Bahati Lukwebo. Et de poursuivre: »Je crois qu’il y a un temps pour tout, un temps pour la guerre un temps pour la paix, nous les invitons à se mettre au pas pour que le travail de reconstruction du pays commence ».

Pour l’Ituri, les forces armées de la RDC (FARDC) ont conquis depuis le début de l’état de siège une dizaine des villages dans les territoires de Djugu et d’Irumu. Ces agglomérations étaient jadis contrôlées par des miliciens de la FPIC et de la CODECO, très actifs dans la zone. Il s’agit notamment des villages d’Ala, Lobu, Sanduk, Gudjo, Dhera, Libi, D’Zna, Nyakasi,Badiembe-Banekasuwa-Badiya, Marabo, Ndenge et tant d’autres.

Djiress BALOKI ( correspondant au Nord-Kivu)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here