Nord-Kivu- Insécurité:  Sylvestre Ilunga donne des instructions fermes au Ministre de la défense 

0
139
Sylvestre Ilunga Ilukamba, premier ministre de la RDC
Dans une correspondance du 12 octobre 2020 dont une copie est arrivée à la rédaction du journaldesnations.net,  le Premier ministre,  Sylvestre Ilunga instruit le Ministre de la défense Nationale, Aimé Ngoy Mukena.
Le chef du gouvernement lui demande de donner des  Injonctions à l’auditeur général des Forces Armées afin de mener des investigations sur les allégations des meurtres, enlèvements, vols et des incendies volontaires perpétrés contre la population civile dans les Territoires de Djugu et Irumu.
Sylvestre Ilunga rappelle à Aimé Ngoy Mukena  son pouvoir d’injonction vis à vis de l’auditeur général des Forces Armées. Au regard de l’article 47 de la loi n• 23/ 2002 du 18 novembre 2002 portant code judiciaire militaire, le chef du gouvernement congolais rappelle que  le Ministre  de la défense dispose du pouvoir d’injonction des poursuites vis à vis de l’auditeur des Forces Armées dans les lumières de ses prérogatives et l’engage à instruire ce dernier de poursuivre les efforts soutenus de troupes congolaises déployées sur terrain.
 » Pourtant, je vous engage à instruire le chef d’Etat major général des Forces Armées de poursuivre les efforts soutenus de nos troupes récemment déployées en renfort sur terrain et d’assurer sans faille la sécurité des personnes et de leurs biens dans les zones concernées », peut-on lire dans ce document.
 Et de poursuivre  » De me faire un rapport circonstancié de la situation sécuritaire qui y prévaut actuellement ainsi que les résultats des différentes activités militaires y par nos troupes »
Sylvestre Ilunga attend également du Ministre de la défense Nationale, des éclaircissements sur les allégations des meurtres, enlèvements, vols et incendies volontaires perpétrés contre la population civile dans les Territoires de Djugu et Irumu.
« De même, je vous instruis de donner injection à l’auditeur général des Forces Armées d’initier des investigations criminelles sur les allégations des meurtres,  enlèvements, vols et des incendies volontaires perpétrés contre la population civiles dans les Territoires de Djugu et Irumu , insiste le premier ministre.
Et de marteler:  » Il faut engager sans désemparer des poursuites à l’encontre des auteurs présumés de ces crimes abominables qui compromettent gravement la paix et la cohésion nationale, tout comme ils menacent d’effondrement le tissu économique et social de notre pays ».
Il faut rappeler qu’après avoir effectué une mission de service au Nord-Kivu précisément dans les Territoires de Djugu , Irumu et’autres, le député National élu de Bunia – ville , Iracan Gratien St Nicolas avait interpellé les autorités congolaises sur l’insécurité grandissante à l’est de la République Démocratique du Congo.
  Foudre OTSHUDI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici