Nord-Kivu: un soldat onusien, des militaires et un policier congolais blessés lors des altercations entre jeunes et patrouilleurs à Beni

0
829

Des altercations ont éclaté la nuit de dimanche 27 décembre entre une patrouille mixte FARDC-POLICE-MONUSCO et un groupe de jeunes du quartier Rwangoma, dans la ville de Beni.

Le maire intérimaire de Beni, Modeste Bakwanamaha dresse ce lundi un bilan de 10 éléments FARDC, un policier et un soldat onusien blessés par jet des projectiles.

« Ils ont été pris à parti par certains citoyens en leur demandant de rebrousser chemin alors qu’il y avait des rumeurs. Comme vous le savez, la ville de Beni est sous menace d’attaque des rebelles ougandais des forces démocratiques alliées (ADF) », a laissé entendre l’autorité urbaine.

Au cours de cet incident sécuritaire, une jeep de l’armée congolaise a été caillassée et une moto de la police incendiée par les jeunes manifestants. Pour disperser les contestataires, les forces armées de l’armée ont tiré des coups de feu en l’air.

Une situation qui a poussé la population locale à vider le quartier pour des entités supposées sécurisées, car dit-il, « des crépitements de balles qui ont eu cette nuit pour que le passage soit libéré, ont fait malheureusement déplacés les citoyens estimant que c’était déjà l’attaque des rebelles ».

Enfin, le Maire a.i de Beni ajoute qu’une dizaine de jeunes ont été arrêtés par les services de sécurité. « Ils vont répondre de leurs actes », annonce Modeste Bakwanamaha.

Djiress BALOKI (correspondant au Nord-Kivu)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here