« Nous sommes devant une guerre asymétrique où la cible n’est plus dans un front connu », dixit Patrick Muyaya

0
137
Patrick Muyaya, porte parole du gouvernement dans une conférence de presse avec les FARDC et la PNC

C’est ce que a indiqué le Ministre congolais de la communication et médias, porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya Katembwe à la presse ce mercredi 09 juin 2021, à Kinshasa, « Nous sommes devant une guerre asymétrique où la cible n’est plus dans un front connu ». « Mais, elle se noie dans la population pour y semer terreur et désolation », fait savoir le porte-parole du gouvernement.

Selon Patrick Muyaya, les ADF n’ont plus des quartiers généraux, mais là où ils vont, ils continuent d’opérer et ils se confondent dans la population. Ils ont aussi des activités économiques au delà des tueries et certains se sont mariés aux femmes Congolaises.

« Les ADF ont recruté parmi nous », révèle le porte-parole du gouvernement avant d’ajouter que lorsque vous apprenez qu’il y a des massacres, qu’il y a des attaques massives sur les civils, ça veut dire que l’ennemi est traqué, et qu’il ne s’en sort plus. C’est une guerre asymétrique.

Présent à cette conférence de presse conjointe, le général Kasonga a rassuré que la sécurité est de mise maintenant sur la route nationale numéro 4, qui part de Mbau, Kamango, Nobili et sur l’axe Kasinga Kidiliwe. C’est la route qui passe par Semuliki pour aller à la frontière avec l’Ouganda, axe resté non pratiquable depuis près de 20 ans.

Francis OTSHUDI

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here