Pénurie alimentaire à la prison centrale de Kananga, l’ACDHO alerte

0
1710

Les pensionnaires de la prison centrale de Kananga risquent de mourir de faim. Une pénurie alimentaire y est signalée. Le coordonnateur de l’Association Congolaise des droits de l’homme (ACDHO), Arthur Padinganyi signal que cette situation date de longtemps.

Indigné, ce dernier  trouve inadmissible que les personnes privées de liberté soient dans des conditions inhumaines parce qu’elles n’ont rien à manger depuis plusieurs jours.

« Nous qualifions cette situation d’inacceptable. Il y a maintenant  45 jours que la cuisine de la prison ne s’ouvre pas et il y a huit mois que la prison ne reçoit plus les subventions du gouvernement central »,  regrette le coordonnateur de l’association de droits de l’homme au Kasaï Central.

Il recommande à l’État de faire quelque chose pour trouver la solution à ce problème dans le plus bref délai.

Contacté par journaldesnations.net, le chef de division principale de la justice, indique que le problème  est général dans toutes les prisons du pays où depuis plusieurs mois le gouvernement n’a pas envoyé quelque chose pour les pensionnaires.  Il informe que les plaidoyers se poursuivent pour que la situation soit décantée.

 

 

Christiany TSHILANDA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here