RDC: Claude Nyamugabo donne le go des travaux d’élaboration de la politique forestière nationale

0
46

Le ministre congolais de l’environnement et développement durable a procédé mercredi 4 mars au lancement des travaux d’élaboration de la politique forestière nationale.

Les assises ont été ouvertes à Béatrice hôtel à Kinshasa devant des partenaires du secteur de l’environnement.

Au cours de cette cérémonie, le ministre Claude Nyamugabo a fixé les objectifs de ces travaux notamment celui d’informer et de sensibiliser officiellement les parties prenantes à l’engagement du ministère à se doter d’un document de la politique forestière dans une approche participative, holistique et concertée.

Me Nyamugabo a énuméré les objectifs suivants :

Informer et sensibiliser les parties prenantes (au niveau national et provincial) que vous représentez ici, sur l’engagement irréversible de mon ministère à produire, dans les meilleurs délais et dans une approche participative, holistique et concertée, le document de la politique forestière nationale ;

Susciter une prise de conscience collective et effective en vue d’un accompagnement et d’une prise en charge financière, logistique et matérielle du processus par le gouvernement de la République au titre de sa contribution aux appuis des partenaires techniques et financiers ;

Susciter l’intérêt des partenaires techniques et financiers en vue d’un accompagnement technique du processus et d’une mobilisation des moyens financiers pour combler le vide budgétaire actuellement observé pour faire aboutir ce processus ;

Lancer un appel à collaboration dans le cadre des projets en cours sur terrain pour mettre à disposition les données et autres informations collectées susceptibles d’alimenter et d’orienter la politique forestière nationale.

« Le gouvernement japonais comprend que la gouvernance forestière est l’un des thèmes les plus politiques dans secteur de l’environnement en RDC. De ce point de vue, l’élaboration d’une politique forestière nationale est une étape clé à franchir par le gouvernement congolais (…) Le gouvernement japonais va continuer à soutenir vos efforts à travers les activités, et conseils techniques. Espérons que les conseillers techniques vont jouer un rôle crucial pour mener le projet de manière transparente et participative », a déclaré le ministre Nyamugabo.

Les ministres provinciaux de l’environnement, les partenaires techniques et financiers du ministère participent et autres participent à ces travaux dont la date de clôture n’est pas précise.

JDN

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici