RDC : état de siège décrété pour 30 jours dans le Nord-Kivu et de l’Ituri

0
132

Le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi a décrété l’état de siège pendant 30 jours d’ici le jeudi 6 mai dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. La décision est motivée par la persistance des violences des groupes armés notamment les rebelles ougandais des forces démocratiques alliées ADF, responsables des tueries des milliers de civils à l’Est du pays.

« Je m’engage dans cette lutte avec détermination de trouver une solution définitive à l’inacceptable situation de l’Est. J’entends le cri d détresse de notre population et je ressens les douleurs qu’éprouvent nos mères, nos sœurs, nos filles dans ces provinces ravagées par la barbarie », a déclaré le Président de la République à travers un message à la nation diffusé la soirée de lundi 3 mai à la chaîne nationale.

Le chef de l’Etat sollicite ainsi la « mobilisation totale pour faire front avec nos forces armées déployées pour sécuriser notre territoire ».

Ainsi, il recommande :

1. Au gouvernement de ne ménager aucun effort pour assurer la logistique nécessaire aux forces armées déployées au front.

2. À la classe politique toute entière de ne mener aucune action de nature à saboter ni à décourager nos forces armées.

3. Aux hommes et aux femmes des médias, d’appuyer à travers leurs programmes respectifs l’action des forces armées.

4. Aux populations locales, de coopérer étroitement avec les autorités militaires déployées en dénonçant les ennemis du peuple et toute complicité.

5. À toutes les couches sociales internes et à nos compatriotes vivant à l’extérieur du pays, d’exprimer la solidarité et la cohésion nationale avec le peuple de l’Est et de rester vigilant et attentif pendant cette période et à cette cause salutaire jusqu’au rétablissement de la paix.

6. À la société civile de se mobiliser derrière nos forces armées et

7. Aux servantes et serviteurs de Dieu, de prier pour la nation et pour nos forces armées au front.

A noter que les autorités civiles des gouvernements provinciaux de l’Ituri et du Nord-Kivu, celles des entités territoriales décentralisées et déconcentrées seront remplacées par les officiers des forces armées de la RDC soit de la police nationale congolaise, note une ordonnance présidentielle portant sur l’état de siège.

Djiress BALOKI  ( correspondant au Nord-Kivu)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here